Où acheter des NFT en ligne ?

Le NFT ou Non Fungible Token fait partie des dernières cryptomonnaies visibles sur le marché. Pourtant, il n’a pas fallu longtemps pour le jeton pour s’imposer face aux mastodontes du secteur. En fait, il présente un nombre important d’avantages comme son unicité. Mais où acheter ce blockchain d’Ethereum ?

Les prérequis avant l’achat de NFT

L’achat des NFT se fait uniquement à l’aide d’une cryptomonnaie. La monnaie numérique à utiliser dépendra en grande partie de la plateforme choisie. Les devises à employer sont en principe limité à l’euro. Cependant, certains sites envisagent dans le futur de permettre des investissements en dollars.

nft.jpeg

En disposant d’un compte bancaire, il suffit d’acheter des Ethers ou des Bitcoins grâce à un virement SEPA. Pour ce faire, il suffit d’accéder à des plateformes d’échange. Il est notamment possible de citer Coinhouse. À chaque transaction, les sites prélèvent un frais. Lors d’un achat, il est recommandé de comparer les frais appliqués sur plusieurs sites. À titre indicatif, les taux peuvent aller de 1,49 à 3,99 %. Nombreux professionnels acceptent aussi la carte bleue. Toutefois, les frais sont parfois onéreux par rapport au transfert bancaire. Il est aussi envisagé d’acheter avec une carte de crédit. Par contre, seule Sorare propose cette prestation pour le moment.

Les cryptoactifs seront ensuite troqués contre des NFT. La conversion peut se faire sur Balancer ou encore Uniswap. À noter que ces deux plateformes acceptent seulement l’Ethereum. De son côté, Binance permet d’échanger le bitcoin.

Les techniques pour acheter une œuvre NFT

Le NFT est créé par un artiste. Il vend ensuite son œuvre sur les plateformes spécialisées. Il y a notamment Opensea. La quête des NFC peut également s’effectuer sur Mintable et Rarible. L’atout de la stratégie est que les valeurs vont s’envoler grâce à l’unicité du cryptodevise. En effet, il est impossible d’effectuer une duplication des œuvres vendues. Les artistes choisissent également de monétiser leur ouvrage pour se préserver contre le plagiat.

Les plateformes permettent aux détenteurs de capitaux de choisir le produit dématérialisé qui l’intéresse. Autrement dit, ils seront emmenés dans une galerie d’art en ligne. Les consommateurs peuvent découvrir des cartes à collectionner ou d’autres objets rares. L’achat se passe comme lors des ventes aux enchères. Le particulier émettra une offre puis il attendra le résultat. L’inconvénient est qu’il peut perdre face à d’autres participants. Heureusement, il est toujours possible de voir des annonces avec des prix fixes.

Comment acquérir une œuvre sur Opensea ?

Avant d’aller sur les plateformes, il est essentiel de télécharger un plug-in appelé Metamask. Le logiciel aidera les utilisateurs à interférer avec les applications disponibles sur la blockchain. À noter que seuls quelques navigateurs sont compatibles avec le programme. L’objectif de la démarche est de pouvoir ajouter de l’argent dans le portefeuille.

À partir du moment où le porte-monnaie dispose d’un cryptoactif, il est tout de suite possible d’acheter un article. Il est aussi bon de stipuler qu’Opensea prend aussi en charge de nombreux crypto wallet. À l’heure, la valeur d’un Ether est de 1546 euro. Elle a subi une forte progression par rapport au dernier trimestre. Il faut néanmoins tenir en compte de sa forte volatilité.

Une fois le compte créé avec un mot de passe, le client peut changer des euros en Cryptomonnaie. Pour cela, vous transiterez sur Coinbase. Metamask donnera ensuite une adresse pour accomplir une transaction à partir de Coinbase.

Comment acheter des NFT sur Mintable et rarible ?

Mintable ouvre ses portes à tous les artistes qui souhaitent concevoir un NFT. La plateforme propose de nombreux points positifs malgré son interface un peu austère. Les frais sont moins chers. De plus, les créateurs s’acquittent d’un pourcentage de royalties intéressantes. En effet, les artistes ont la possibilité de définir le taux appliqué à chaque revente. Grâce à ces deux arguments, il y a une grande diversité de NFT sur le site.

Pour effectuer l’achat, il est essentiel de disposer d’un wallet Metamask. Puis, le client doit avoir des Ethereums. Il n’y a pas de grande différence avec Opensea sur ce point. Le client cliquera ensuite sur le bouton buy now. Il doit encore appuyer une nouvelle fois pour valider la transaction. Le NFT correspondant à l’Ethéreum est ensuite acquis en quelques secondes.

Sur Rarible, l’acheteur peut choisir entre Coinbase, Portis ou Torus. En sélectionnant l’un de ses programmes, vous serez amenés à installer une extension. L’usage d’un smartphone pour scanner un QR code est pareillement requis. Une fois en présence d’un ouvrage, plusieurs informations sont tout de suite perceptibles. Exemple, l’identité de l’artiste…

Quelles sont les autres utilisations d’un NFT ?

En disposant d’un token, le détenteur peut utiliser le cryptomonnaie dans de nombreux secteurs. En pratique, le NFT est lié à un produit réel. En contrepartie de l’achat, le client recevra un certificat digitalisé. Concrètement, il s’agit en fait d’un certificat d’authenticité. Il sera inscrit sur la blockchain. Tout le monde peut alors voir le propriétaire.

L’usage d’une attestation procure divers avantages. D’une part, il sera possible d’enrichir le contenu. Et d’autre part, une mise à jour sera toujours envisageable plus tard en fonction des aspirations du créateur. Par ailleurs, la notion de traçabilité est également un atout. En effet, un article peut être attaché à une clé virtuelle. De ce fait, il est impensable de tomber sur une contrefaçon.

Sachez aussi que le NFT n’est pas seulement applicable dans le domaine de l’art. Il y a encore les spécialistes de la mode qui se lancent dans son exploitation. Les boutiques de mode installent par exemple des codes-barres sur les t-shirts. Celui-ci à son tour sera relié à un token. Le vêtement est ensuite envoyé dans un dispositif de réalité virtuelle. Il est possible d’alléguer un jeu vidéo. Le même principe peut même être appliqué sur les albums musicaux ou encore les cartes numériques NBA.